Trois-coups 1997

 

M. VUKCEVICH
Phénix 1997
1° Prix

#3 (11+11)

 

Premier Prix : Milan VUKCEVICH
Excellente et riche réalisation en 3# d’un thème apparenté au thème Hagemann et combiné à des échecs répliques avec deuxièmes coups blancs tranquilles. Chacune des pièces noires d’un demi-clouage capture alternativement les pièces manquantes d'une demi-batterie blanche, le mat étant donné par le jeu de l’autre pièce de la demi-batterie avec clouage de l’autre pièce noire initialement demi-clouée.
Les essais :
1.Dd2? [2.Df4#] 1…g5!
1.Tç1? [2.Tf1#] 1…g5!
1.Cé6? [2.Cg7/Cd4#] 1…g5!
montrent que le coup réfutant 1…g5! est un coup fort.
Jeu réel : 1.C×é4! clé ampliative avec provocations d’échecs et autoclouage du Cavalier blanc créants les trois menaces :
2.D×f6+ R×é4 3.T×ç5/Df3#, 2.Tç×ç5 [3.Dé6/D×f6#], 2.Tç4 T×é4+ (Té6) 3.F×é4(D×é6/Df4)#].
Compte tenu de la nature et de la complexité du thème, ces trois menaces étaient difficiles à éviter.
Variantes thématiques :
   1…T×ç2+ 2.Rf3! coup tranquille déclouant le Cavalier blanc é4, 2…Tç3+ (Tf2+) 3.C×ç3 (C×f2)# avec clouage de la Tour noire é5
   1…T×é4+ 2.Rf2! coup tranquille, 2…Té2+ (Tf4+) 3.T×é2 avec clouage de la Tour noir ç5 (D×f4)#
                     2…Tçé5 3.Dé6# ou 2…Téé5,T×h4 3.T×ç5#
(Juge : Jean Morice)