Tanagras féeriques 1997

 

J. TSCHÖPE
Phénix 1997
1° Prix

trait aux Noirs : les Blancs gagnent (2+2)
Echecs Dynamo

 

Premier Prix : Jürgen TSCHÖPE
Cette étude en échecs Dynamo est très prenante. Le jeu introductif est clair mais pas simpliste. Les ressources noires (2…Cd3!!) sont cachées, ce qui est une qualité importante pour une étude. Le harcèlement du Roi blanc dure quelques coups, jusqu'au moment où les Noirs préparent une fourchette par 6…Cé6. La pointe 7.Rç7(d7) ne manque pas d'humour, puisque les Blancs esquivent la menace de fourchette par le Cavalier noir mais prêtent ensuite le flanc à une autre fourchette apparente et trompeuse. Une réussite indiscutable de ce spécialiste des études Dynamo.

1…Rc3(b2)! les Blancs sont forcés de promouvoir le Pion noir en Cavalier : 2.(c1=C)! car les alternatives conduisent à la perte [2.Ra2?? Rb2(a1=D+!)], ou à l'échec perpétuel, danger permanent [2.Rb2(c1=C)? Rb2(Ra1)+] 2…Cd3!! (une défense superbe) 3.Ra4 (ne marche pas 3.Ra2? Rb3+ 4.Rb1 Rc2+ nulle ou 3.ç8=D? Rb3+ échec perpétuel - on se rend compte ici de la subtilité du coup apparemment résigné 2…Cd3), 3…Rb3(Cç3)+ 4.Ra5 (4.Rb4? Cd5+ ou 4.Rb5? Cb5(Ra7)+ nulle), 4…Rb4+ 5.Ra6 (évitons les fourchettes!), 5…Rb5+ 6.Rb7 (6.Ra7? Rb6+ échec perpétuel ou promotion mineure en d8), 6…Cé4 7.Rc7(d7) (7.Ra7(b7)? Rb6+ ou 7.Rb6? Rb6(Rb7) ou 7.Rç6? Cd6! 8.Rb6(Cç6) Rb6(Rb7) 9.ç8=D (Cd6)+ fourchette et nulle), 7…Cç5 (un peu plus fort que 7…Cg5 mais revient au même) 8.d8=D gagne ! En effet 8…Cé6 ne donne pas échec et par conséquent n'est pas une fourchette.
(Juge : Eric Huber)