Rétros 2005

 

M. CAILLAUD
Phénix 2005
Prix

h#2 (11+12)
(mat aidé en deux coups)

 

Prix : Michel CAILLAUD
Une position simple et gracieuse, mais l’analyse rétrograde est très complexe. On doit d’abord reconnaître qu’une Tour noire est de promotion. Alors tout ressemble à un typique problème - PRA. Mais le grand roque est illégal du fait que le discret FNa7, après dépromotion, doit retourner en tant que P sur é3 puis sur h6 après trois décaptures. Ensuite s’ouvre la muselière pour la Tour capturée sur f3. La position fonctionne naturellement, le jeu rétrograde est très difficile et n’est guère visible dans la position du diagramme. Le jeu direct passe naturellement bien, ce problème ayant ici servi dans un concours de solutions. Pour moi, de loin le plus complexe problème de l’année.

1.0-0-0? Cç5 2.Fb8 C×é7# illégal
1.0-0 Cg5 2.Ch8 C×é7#
Rétro-jeu essayant de conserver le 0-0-0 :
Captures blanches : a2×b3, é2×f3, f2×g3, Ff8
Captures noires : f7×é6×d5, h6×g5×f4×é3 restituent les cinq figures blanches manquantes.
Le Pa7 s’est promu sur a1. Pour libérer le Fa7, le Fou noir sur cases blanches et la Dame noire doivent être capturés et replacés sur leur cases d’origine (si le Roi noir n’a pas encore bougé). Mais ces deux captures ne peuvent s’effectuer sur f3 et g3, car alors la promotion en Fou du Ph demanderait plus de trois captures. Tout d’abord l’une des deux Tours noires a8 ou h8 doit être envoyée sur a1 afin que a2×b3 puisse être repris. Mais le 0-0-0 est illégal comme le montre le rétro-jeu suivant :
f2×Dg3 ; Dg3→d8 ; Th8→a1 ; a2-a1=T ; a3-a2 ; a2×Fb3 ; Fb3→ç8 ; b7-b6 ; Fa7→é1 ;
é3-é2-é1=F ; f7×é6×d5 et h6×g5×f4×é3 (DB+TB+TB+FB+FB) ; TB→a1, FB→ ç1 ; d2-d3 ; RB→é1, DB→d1, TB→h1, FB→f1 ; é2×TNf3 enfin
mais Tf3→h8? est impossible du fait des Pions noirs revenus en f7 et h6.
(Juge : Silvio Baier)